La fête de la lumière, l’événement du printemps

 

Ajustez votre pendule à l’heure estivale en plongeant dans un univers bucolique plein de poésie et de romantisme.
Retour aux sources, voyage au coeur de la nature.
Tableau à l’ambiance bucolique, aérienne, lyrique, douceur de vivre.
Couleurs, fleurs, douceur, fraicheur.

A la une le vert, le vert des feuilles et des graminées, et ce dans toutes ses déclinaisons et ses tonalités; vert d’eau, vert anis, vert émeraude, laissez cette couleur vous apporter sa fraicheur.
Du blanc des marguerites pour vous rappeler le côté pur de la nature.
Mais aussi le chocolat ou le marron de la terre.
Le jaune et le bleu des éléments naturels comme le soleil et le ciel.
Le rouge et le rose des pivoines et des rosiers en fleurs qui tonifient l’énergie et réveillent l’inspiration.
Des nuances chaudes, cadeaux de notre mère nature qui créent une ambiance dynamique et chaleureuse.

Des corps halés, rassasiés, délassés à l’ombre des cerisiers.
Quelques doux rayons de soleil à travers le feuillage des arbres qui caressent les peaux gourmandes.
Une légère brise qui fait murmurer la multitude de jeunes feuilles.
Le rire des enfants.
Une ambiance printanière qui fait la part belle aux oiseaux, aux papillons, aux fruits.

Des nappes et des coussins couleurs pastels.
De la vaisselle aux formes douces et aux couleurs naturelles.
Un buffet généreux aux couleurs, arômes et saveurs venus évidemment du moyen orient.

C’est l’événement du printemps, c’est dimanche 27 mai 2018.
Nous vous attendons avec joie pour célébrer la lumière.


Apporter de la lumière pour prendre soin de soi

Aujourd’hui je vous parle de mon amie, Iris. Nous nous connaissons depuis de longues années. Iris était de nature plutôt très réservée. Elle parlait peu et seulement aux personnes familières. Sa vie sociale était de ce fait assez restreinte. Elle était extrêmement douée en expression écrite, elle obtenait toujours des notes incroyables à ses compositions. J’appréciais particulièrement les moments où son visage prenait vie et ses yeux s’animaient d’un enthousiasme insoupçonné. Elle m’a confié récemment qu’enfant, elle était très bavarde en classe, c’est pourquoi son institutrice l’avait isolée et l’avait placé seule à une table. Depuis ce moment Iris s’était fermée comme une huitre et n’avait plus ouvert la bouche pour prendre la parole à l’école.

Maintenant je suis témoin de la transformation, de l’éveil d’Iris. A ma grande joie, il y a quelques mois, elle s’est inscrite à un de nos ateliers « Apprendre à s’aimer ». Elle a fait la démarche de poser une journée de congé à son travail et elle est venue. Elle me raconte aujourd’hui qu’elle garde un merveilleux souvenir de ce moment. Il lui a ouvert des portes qu’elle explorent pleinement; des graines précieuses ont été semées et elle les arrose avec beaucoup de soin.

Avec aisance, elle prend maintenant plaisir à échanger avec des personnes qu’elle rencontre pour la première fois. Elle s’est inscrite à des cours de biodanza, de chant. Elle écoute de la musique et ressent les vibrations. Elle a recours à des séances de shiatsu et de naturopathie. Elle se procure des livres pour apprendre à prendre soin de sa peau, de son alimentation et de la santé de son corps et de son esprit.

Elle s’éveille, s’ouvre et s’émerveille, se demandant bien comment elle n’avait pas fait tout cela plus tôt.

Nous vivons dans un environnement habité par le temps et l’amour qui lui ont été consacrés. Et c’est cela qui rend notre quotidien plus vivant et plus agréable. Plus que les choses qui nous entourent, c’est l’énergie mise à prendre soin de nous, à travers elles, qui compte.

Iris se pose alors souvent cette question : quels sont les espaces, dans sa vie, auxquels elle ne donne pas assez de lumière et qui ont besoin qu’elle prenne soin d’eux? Ce petit recoin sous l’escalier ? Sa vie sociale ? Son alimentation ? Le temps passé à apprendre de nouvelles choses? Ses papiers administratifs ? Quels sont-ils, ces petits recoins sombres ?

Quelle partie de sa vie a le plus besoin qu’elle lui donne de l’amour et de l’attention ?

Cette période de prise de conscience n’est pas de tout repos pour tout le monde. Sans doute est-ce pour cela qu’on peut ressentir les immenses bienfaits qu’il y a à se laisser guider par les réponses qui en découlent. Iris a eu maintes occasions d’en faire l’expérience.

Je vous raconte l’histoire d’Iris car j’ai envie de vous inviter aujourd’hui à vous demander ceci : quelles sont ces parties de votre vie qui ont tellement besoin que vous leur apportiez de la lumière ? Vous allez voir, c’est simplement magique. ✨⭐️💫