Vous êtes auto-réparant ou l’auto-guérison

J’ai fait une découverte qui pour moi a son importance et j’ai eu envie de la partager avec vous. Cela va peut-être vous faire sourire ou vous paraitre évident. Mais pour ma part, j’ai mis un certain temps à percevoir l’idée, à la comprendre mentalement et encore un autre laps de temps à la mettre en pratique dans mon quotidien.

Alors voilà, le corps est un organisme vivant. Il a la capacité de s’auto-guérir si on lui en donne la possibilité. A la différence d’une création de l’être humain  – un objet – , un organisme créé par la Vie elle même, a le pouvoir d’auto-réparation, d’auto-guérison et de régénération ; et c’est le cas du corps humain !

J’ai compris que l’être humain est sorti des conditions favorables a son développement. La vie moderne l’a éloigné de son environnement naturel. Le corps est une création parfaite, il a un fonctionnement parfait et s’adapte de manière parfaite aux situations et aux changements de conditions.

Il répond à une loi naturelle : la loi de l’homéostasie. L’adaptation du corps à la vie moderne se traduit par ce que vous considérez être des symptômes et des maladies. En vérité le corps est malade de votre style de vie. Cette loi est en général peu connue ou elle est ignorée. Alors vous ne comprenez pas pourquoi la maladie vous tombe dessus, vous croyez que vous êtes victime du hasard ou du destin, vous êtes animés par des émotions de peur de colère ou de tristesse et vous allez souffrir.

En fait, la clef est que la maladie est une conséquence, un effet visible de causes qui elles ne sont pas visibles. Ceci explique que tenter de réparer le corps uniquement, sans rien changer en amont, a peu ou pas de résultats durables. Supprimer un symptômes ne règle pas la santé globale. C’est d’ailleurs ce qui a fait dire justement à Einstein : « on ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés. »

La bonne nouvelle est que à tout moment, vous avez le choix de faire demi tour, vous avez la possibilité de changer votre mode de pensée ainsi que votre style de vie. Vous pouvez faire appel à votre capacité d’auto-réparation, d’auto-guérison.

Pour cela il suffit de changer pour revenir à un mode de vie plus en accord avec votre nature.
L’idée est simple, logique voire évidente. Elle peut vous sembler moins facile à mettre en pratique et le changement peut bien sûr nécessiter du temps.

 

 

Apprendre l’auto-guérison

Voici les conditions principales qui favorisent l’auto-guérison.
– Le corps a besoin de respirer, de manière ventrale, un air pur.
– Il est constitué à plus de 70% d’eau, il a donc besoin d’être hydraté avec une eau saine.
– Il a besoin de lumière naturelle du soleil, au moins quelques minutes tous les jours.
– Il a besoin de dormir, la régénération se fait lors d’un sommeil de qualité.
– Il a besoin de se nourrir avec des aliments frais, naturels et principalement végétariens.
– Le système émotionnel a besoin de relation, de contact, de lien, d’être aimé et d’aimer.
– Le mental a besoin de quiétude, de paix.

Exercice pratique à l’auto-guérison
Pour amorcer le changement, je vous invite à prendre conscience de la sortie de route et de commencer à observer votre vie.
Augmentez tous les jours un peu plus les conditions qui vous rapprochent de votre nature.
Diminuer tous les jours un peu plus les conditions qui vous éloignent de votre nature.
Aller petit à petit, jour après jour, doucement, vers l’équilibre. Accepter de vous adapter. Accepter le changement.


Qui êtes-vous vraiment ?

Vous êtes tout sauf ce que vous croyez être.

Vous n’êtes pas le corps physique. Vous n’êtes pas le système émotionnel. Vous n’êtes pas le mental.
Vous êtes Tout. Vous êtes rien. Vous êtes le néant. Vous êtes l’inconscience. Vous êtes Dieu. Vous êtes la Source. Vous n’êtes pas dans l’espace. Vous n’êtes pas dans le temps.
Vous êtes le Créateur de ce que vous observez. Vous êtes aussi le perpétuel processus de création.
Vous êtes à la fois le réalisateur du film de votre vie et le film en cours de réalisation.

A force d’observer votre Création, votre film, vous finissez par croire que vous êtes ce que vous avez crée. Vous arrivez à croire que vous êtes la créature.
Comme lorsque vous regardez un film et que vous vous identifiez à l’acteur.

Vous vous séparez de vous-même. C’est là qu’apparaissent la Conscience, l’espace et le temps.
La conscience naît d’un changement de regard, d’un changement de l’angle d’observation.
Vous croyez que votre regard est celui de votre objectif.
Vous croyez que vous êtes l’acteur et vous observez par les yeux de la créature.
Vous avez oublié que vous avez vous-même manifesté ce corps.
Vous croyez que vous êtes le corps physique. Vous vous sentez petit, fragile et seul.
Apparaissent alors les émotions de peur et la souffrance.
Alors le mental et ses stratégies arrivent à la rescousse afin de protéger cette petite créature.

Souvenez-vous de qui vous êtes.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à découvrir la Métaphysique avec Frank Hatem http://www.universite-francophone-metaphysique.com