Qui êtes-vous vraiment ?

Vous êtes tout sauf ce que vous croyez être.

Vous n’êtes pas le corps physique. Vous n’êtes pas le système émotionnel. Vous n’êtes pas le mental.
Vous êtes Tout. Vous êtes rien. Vous êtes le néant. Vous êtes l’inconscience. Vous êtes Dieu. Vous êtes la Source. Vous n’êtes pas dans l’espace. Vous n’êtes pas dans le temps.
Vous êtes le Créateur de ce que vous observez. Vous êtes aussi le perpétuel processus de création.
Vous êtes à la fois le réalisateur du film de votre vie et le film en cours de réalisation.

A force d’observer votre Création, votre film, vous finissez par croire que vous êtes ce que vous avez crée. Vous arrivez à croire que vous êtes la créature.
Comme lorsque vous regardez un film et que vous vous identifiez à l’acteur.

Vous vous séparez de vous-même. C’est là qu’apparaissent la Conscience, l’espace et le temps.
La conscience naît d’un changement de regard, d’un changement de l’angle d’observation.
Vous croyez que votre regard est celui de votre objectif.
Vous croyez que vous êtes l’acteur et vous observez par les yeux de la créature.
Vous avez oublié que vous avez vous-même manifesté ce corps.
Vous croyez que vous êtes le corps physique. Vous vous sentez petit, fragile et seul.
Apparaissent alors les émotions de peur et la souffrance.
Alors le mental et ses stratégies arrivent à la rescousse afin de protéger cette petite créature.

Souvenez-vous de qui vous êtes.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à découvrir la Métaphysique avec Frank Hatem http://www.universite-francophone-metaphysique.com

 


Vous êtes le jardinier de votre vie


Votre vie est à l’image d’un jardin. Ce que vous semez vous le récoltez. Si vous n’aimez pas ce que vous y voyez alors il suffit de changer les graines que vous utilisez; c’est simple (peut-être pas facile).

La permaculture est un moyen holistisque de prendre soin de son environnement. Cela consiste à avoir une approche globale et à considérer votre jardin comme un tout, chaque règne et chaque espèce a sa place et son utilité.

Si vous semez des graines de carottes, vous allez récolter des carottes. Vous semez de toutes petites graines et vous vous retrouvez avec de grandes carottes.  Le processus de croissance suit son cours.
A l’image d’une antenne émettrice/réceptrice si dans votre vie, vous semez de l’insatisfaction, de la frustration, du manque, vous allez récupérer des situations et des personnes de même nature en plus grand. Si vous semez de la gratitude, de l’accueil, de l’acceptation vous allez attirer des situations et des personnes qui vous offrent ce ressenti en plus fort.

Dans le jardin, la patience est le maître mot. Pour faire pousser une graine vous avez besoin d’ingrédients tel que le temps, l’attention, l’amour, l’eau, la lumière du soleil. Vous avez une longue période durant laquelle vous ne voyez pas, tout se passe à l’intérieur, dans la terre. Le commencement du processus de création de toute chose est non visible à vos yeux et pourtant primordial, telle une gestation. Durant cette période la mobilisation de votre énergie est indispensable. Vous ne pouvez pas réduire vos efforts, abandonner le jardin ou marcher sur votre semailles, au risque de ne jamais rien voir apparaître.

Et un jour, la jeune pousse traverse la terre et vous la voyez, toute petite, toute tendre, toute fragile. Tout ce que vous avez crée dans votre vie a suivi ce processus. Vous êtes le maître jardinier de votre vie, le grand paysagiste, le créateur de ce que vous y observez.